LION-sur-MER    &    HERMANVILLE

Constructions sur le bord de mer : Naissance d'une station balnéaire
 Lion-sur-Mer
 Les villas
Page d'accueil des villas de Lion
La Digue côté Ouest
• Villa Bon Air
• St Pierre des Falaises
• La Brise
• Villa Feret
• Le Clos Normand
• Le Drakkar, chalet Alcyon
• Villa des Dunes
• L' Azur
• La Ginette
• Villa des Falaises
• Chalet De Betteville
• Villa Belle Vue
• Villa Berjot
• La Vague, L' Aurore, La Hève
• La Masure, La Guérite, Villa Louis, La Javotte
• L' Hôtel du Calvados
La Digue au centre
• L' Hôtel de la Plage
• La Salle des Fêtes
• La Rotonde
• Chalet Henri
• Villa Henriette
• Villa Sans-Souci
• La Tamise
• Lotissement Fanet
La Digue côté Est
• Le Grand Hôtel
• Lotissement Genissieu
• La Mignonnette
• Villa Nancy
• Villa Terneau
• La Mounette
• Lotissement Calenge
• La Mignonne
• Chalet Beauséjour
• Villa Bella Vista
• Les Sorbiers, Les Ailantes, Villa Yvonne
• La Pagode, Beaurivage, La Sarabande, Chalet Bagatelle, Petite Maison
Rue de Ouistreham
• Les Mauves
• La Salamandre, Les Tilleuls, La Serpolette, Les Bruyères
• L' Abri
• La Caserne
Rue de la Rosière
• Villa Rose, Les Dahlias
• Villa Tranquille
Rue Maréchal Galliéni
• Villa Marcotte (Mairie)
• Villa Marguerite
• Les Petites Falaises
Rue Marcotte
• Les 2 Soeurs
• Villa Dadin
• Villa Thérèse
• L' Oranger
• Villa Gidel
Rue Edmond Bellin
• Maison Bellin
• Hôtel Bel Respiro
• Villa Montjoie et les Tilleuls
• Les Ormeaux
   Rue Maréchal Gallieni       >>      Villa   Marcotte   (aujourd'hui  la Mairie)

      Liste des propriétaires successifs :

- 21-02-1797 : DAVID Jean Jacques.

- 12-10-1812 : LECOMTE-BRETON Pierre.

- 11-05-1841 : ETIENNE Pierre Aimé et BOSNIERES Rose.

- 12-12-1867 : ETIENNE Aimé Frédéric et ETIENNE Cécile veuve LEGOUX-LONGPRE.

- 23-01-1877 : ETIENNE Cécile épouse MARCOTTE Léon Florentin.

- 22-07-1905 : ETIENNE Marie Mathilde épouse GALPIN Gaston Georges.



      Le 21 ventose An II, M. DAVID acheta de M. Robert Armand LESENS et de Claude Henri Robert LESENS, son père, châtelain de Lion, une portion de terre située delle de la rue aux Poulains (ancien nom de l'actuelle rue Marcotte).

Revendue en 1812 comme terre de labours à M. LECOMTE-BRETON, ce dernier déclare, dans l'acte, avoir l'intention de bâtir.

      La villa a été construite, en 1814, par M. LECOMTE-BRETON.


En 1841, lors de la vente à M. ETIENNE Pierre, la description de la maison précise :
      au levant : cuisine et salle, séparée par un escalier en pierre.
      au couchant : cuisine et salle, séparée par un escalier en pierre.
      1er étage : 2 chambres d'un côté et 2 de l'autre.
      2e étage : mansardes.
Maison faite de pierre et moellons.
Au levant et au couchant de la cour : bâtiments servant d'écuries, remises et celliers.
Cette description laisse à penser qu'à cette date, la maison ressemblait pratiquement à celle d'aujourd'hui, sans le dernier étage ni les décors de la façade.

      Le 27-04-1843, M. ETIENNE acheta, de Mme LE SENS DE LION Henriette, une portion de terre située en face de sa propriété, séparée par le chemin de Ouistreham.
Ce terrain deviendra le parc de la villa "Marcotte", avant de finir en parking aujourd'hui.


      En 1858 et 1860, ont lieu deux importantes augmentations de construction.(dernier étage ?, et bâtiment contigu situé à l'Ouest ?).


      En 1867 a lieu, entre ETIENNE Frédéric et ETIENNE Cécile, le partage, pour moitié chacun, de la villa dont il étaient propriétaires indivisément depuis le 24-08-1857, suite à la liquidation de la société d'acquèts entre M. ETIENNE Pierre et Mme BOSNIERES, leurs parents :
      - la partie du levant revenant à ETIENNE Cécile veuve LEGOUX-LONGPRE.
      - la partie du couchant revenant à ETIENNE Aimé Frédéric, avec droit de passage au puits.
les 2 parts "séparées par une ligne allant du milieu de la maison au milieu du portail de la rue et au milieu du portail de la mer".

      Mme veuve LEGOUX a fait construire, en 1868, le chalet sur sa partie de terrain-jardin en bord de mer.(celui-ci sera démoli au début des années 60).

      En 1877, Mme ETIENNE Cécile, remariée alors avec M. MARCOTTE Léon Florentin, architecte départemental, rachète la partie ouest de la villa à sa nièce, devenue héritère, Mme ETIENNE Marie Mathilde épouse GALPIN Gaston Georges.
Mme Marcotte devenant, à ce jour, seule propriétaire de la villa.

      Le 09-04-1888, Mme MARCOTTE achète des héritiers DUFAY, propriétaires de la villa Marguerite contiguë à l'Ouest, une portion de terrain : c'est sur cette partie que seront construits, en 1891, les si beaux communs et chambres attenant à la villa.

      Dans son testament du 22-07-1905, Mme MARCOTTE lègue à cette même nièce, Mme GALPIN, la maison de Lion avec tout son mobilier et argenterie.
Un jugement du 08-03-1907, attribuera la propriété à ETIENNE Rose Charlotte épouse ROZET Lucien Claude, directeur de la Compagnie française des Indes et de l' Extrème Orient.
Terrain Etienne
La villa
Le parc
Le chalet
Les communs






Villa Bella Vista


La Tamise


Villa Berjot

Copyright 2004-2017 © Xavier LORIN      Tous droits réservés    contact Webmaster