LION-sur-MER    &    HERMANVILLE

Constructions sur le bord de mer : Naissance d'une station balnéaire
 Lion-sur-Mer
 Les villas
Page d'accueil des villas de Lion
La Digue côté Ouest
• Villa Bon Air
• St Pierre des Falaises
• La Brise
• Villa Feret
• Le Clos Normand
• Le Drakkar, chalet Alcyon
• Villa des Dunes
• L' Azur
• La Ginette
• Villa des Falaises
• Chalet De Betteville
• Villa Belle Vue
• Villa Berjot
• La Vague, L' Aurore, La Hève
• La Masure, La Guérite, Villa Louis, La Javotte
• L' Hôtel du Calvados
La Digue au centre
• L' Hôtel de la Plage
• La Salle des Fêtes
• La Rotonde
• Chalet Henri
• Villa Henriette
• Villa Sans-Souci
• La Tamise
• Lotissement Fanet
La Digue côté Est
• Le Grand Hôtel
• Lotissement Genissieu
• La Mignonnette
• Villa Nancy
• Villa Terneau
• La Mounette
• Lotissement Calenge
• La Mignonne
• Chalet Beauséjour
• Villa Bella Vista
• Les Sorbiers, Les Ailantes, Villa Yvonne
• La Pagode, Beaurivage, La Sarabande, Chalet Bagatelle, Petite Maison
Rue de Ouistreham
• Les Mauves
• La Salamandre, Les Tilleuls, La Serpolette, Les Bruyères
• L' Abri
• La Caserne
Rue de la Rosière
• Villa Rose, Les Dahlias
• Villa Tranquille
Rue Maréchal Galliéni
• Villa Marcotte (Mairie)
• Villa Marguerite
• Les Petites Falaises
Rue Marcotte
• Les 2 Soeurs
• Villa Dadin
• Villa Thérèse
• L' Oranger
• Villa Gidel
Rue Edmond Bellin
• Maison Bellin
• Hôtel Bel Respiro
• Villa Montjoie et les Tilleuls
• Les Ormeaux
   La Digue, côté Ouest   >>      La  Ginette   (Marie Marthe)     Les  Flots      La  Cigale



      Liste des propriétaires successifs :

- de 1835 à 1881 : MARIE Athanase (succession de MARIE Pierre Charles).

- le 29-07-1881 : POULLAIN Edouard et DESLANDES Isabelle.



---> Sur la partie de terrain s'étendant de la digue à la rue du Parc, 2 maisons ont été construites, en 1882, par M. POULLAIN :

            - La villa Marie Marthe, sur la digue.

            - Le chalet Les Flots, en arrière de celle-ci.

      Le chemin, allant de la digue à la rue du Parc, créé pour desservir les différentes propriétés de la Villa des Falaises, fut vendu par messieurs GUEUGNIER et LALOE, le 14-05-1882, pour moitié dans toute sa longueur, côté Ouest, à M. POULLAIN.
Cette acquisition lui permettra de construire les 2 villas citées plus haut, et de leur donner droit de passage pour l'accès à la digue, ceci en respectant les statuts de la villa des Falaises.
M. POULLAIN bénéficiait également de ce droit de passage pour son jardin.


Chalet Les Flots :
      le 06-04-1911 : vente par Mme Pierre Aimé JACQUIER et Mme Marthe Berthe Augustine POULLAIN, héritiers de M. Edouard Poullain à Mme Marie Albertine CONARD, veuve de M. Ferdinand Désiré JULIENNE.
      le terrain de 301,51 m² devant et derrière le chalet et 3 m, sur toute la longueur de la propriété vendue, du passage de la rue du Parc à la mer.

Villa Marie Marthe :
      le 08-01-1912, vente par Mme POULLAIN, veuve JACQUIER, à M. Pierre Joseph Charles LAPRUN :
      Villa nommée Marie Marthe sur sous-sol, rez-de-chaussée et 2 étages.
      Terrain de 642.40 m².
      Cabine de bain, terrasse, cour et jardin, bornée au sud par un terrain restant appartenir à Mme jacquier (lui-même borné au sud par le jardin de la villa Les Flots appartenant à Mme veuve Julienne).
      3 m, sur toute la longueur de la propriété vendue, du passage de la rue du Parc à la mer.
      Vente également du mobilier garnissant la villa.
      La villa sera renommée "La Ginette" par M. Laprun.

      le 18-04-1912, vente par Mme POULLAIN, veuve JACQUIER, à M. Charles Henri VILLET (propriétaire de la villa La Sirène, de l' autre côté du passage, sur la digue) :
      le jardin restant appartenir à Mme Jacquier, 152,25 m².
      borné au nord par M. Laprun, au sud par Mme veuve Julienne, à l' Ouest par M. Sotta et à l' Est par le passage commun.
      3 m, sur toute la longueur de la propriété vendue, du passage de la rue du Parc à la mer.
famille Poullain
1904
1911 achat
Julienne
1912 achat
Laprun
ventes des consorts Poullain


      La Ginette et les Flots furent détruits pendant la guerre de 39-40.
destruction
destruction
reconstruction

---> Sur la partie de terrain s'étendant de la rue du Parc à la ruelle de la Folie, le jardin de M. POULLAIN sera vendu,
      le 20-12-1904, à M. LAGOUNOTTE Louis, maître d'hôtel (à l'Hôtel du Calvados).
Terrain avec accès à la mer en longeant une propriété restant aux vendeurs (villa Marie Marthe et Chalet Les Flots).
Bâti d'un garage, en 1905, et d'une maison, La Cigale, en 1908, par M. Lagounotte.

      Le 27-01-1930 : propriété de M. Edmond PIERRIEAU, pâtissier rue de Paris.






Villa Bella Vista


La Tamise


Villa Berjot

Copyright 2004-2018 © Xavier LORIN      Tous droits réservés    contact Webmaster