LION-sur-MER    &    HERMANVILLE

Constructions sur le bord de mer : Naissance d'une station balnéaire
 Lion-sur-Mer
 Les villas
Page d'accueil des villas de Lion
La Digue côté Ouest
• Villa Bon Air
• St Pierre des Falaises
• La Brise
• Villa Feret
• Le Clos Normand
• Le Drakkar, chalet Alcyon
• Villa des Dunes
• L' Azur
• La Ginette
• Villa des Falaises
• Chalet De Betteville
• Villa Belle Vue
• Villa Berjot
• La Vague, L' Aurore, La Hève
• La Masure, La Guérite, Villa Louis, La Javotte
• L' Hôtel du Calvados
La Digue au centre
• L' Hôtel de la Plage
• La Salle des Fêtes
• La Rotonde
• Chalet Henri
• Villa Henriette
• Villa Sans-Souci
• La Tamise
• Lotissement Fanet
La Digue côté Est
• Le Grand Hôtel
• Lotissement Genissieu
• La Mignonnette
• Villa Nancy
• Villa Terneau
• La Mounette
• Lotissement Calenge
• La Mignonne
• Chalet Beauséjour
• Villa Bella Vista
• Les Sorbiers, Les Ailantes, Villa Yvonne
• La Pagode, Beaurivage, La Sarabande, Chalet Bagatelle, Petite Maison
Rue de Ouistreham
• Les Mauves
• La Salamandre, Les Tilleuls, La Serpolette, Les Bruyères
• L' Abri
• La Caserne
Rue de la Rosière
• Villa Rose, Les Dahlias
• Villa Tranquille
Rue Maréchal Galliéni
• Villa Marcotte (Mairie)
• Villa Marguerite
• Les Petites Falaises
Rue Marcotte
• Les 2 Soeurs
• Villa Dadin
• Villa Thérèse
• L' Oranger
• Villa Gidel
Rue Edmond Bellin
• Maison Bellin
• Hôtel Bel Respiro
• Villa Montjoie et les Tilleuls
• Les Ormeaux
   Rue Marcotte   >>      Les    Deux   Soeurs


      Liste des propriétaires successifs :


- 21-02-1797 : DAVID Jean Jacques.

- 26-07-1824 : LE CONTE Jean Antoine, rentier à Lion.

- 30-07-1827 : MAC PHARLAN Jacques, prêtre à Cormeilles-la-Royale.

- 15-03-1831 : LEMANISSIER Jean Paul et DAUPHIN VALEMBOURG Pierre Henry Victor, tous deux négociants à Caen.



      Le 21 ventose An II, M. DAVID a acheté de M. LESENS Robert Armand, fils de Claude Henri Robert, une maison et 2 morceaux de terre en la delle de la rue aux Poulains (rue Marcotte).

      Suite au décès de M. DAVID, le 13-02-1822, les biens de M. DAVID, mis en adjudication, furent attribués :
            - partie pour sa 2e femme, LAIR Catherine, (voir La caserne)
            - partie pour ses enfants,
            - et une partie des terres, de 8,51 ares, adjugée, en 1824, à M. LE CONTE Jean Antoine.


      Lors de la vente LE CONTE à M. MAC PHARLAN, en 1827, la maison décrite comprend 5 pièces au rez-de-chaussée, dont un laboratoire (?), 4 au 1er étage et grenier au-dessus.

      La villa Les Deux Soeurs a été construite, en 1825, par M. LE CONTE.


      En 1831, elle sera rachetée pour moitié par M. LEMANISSIER, dont la femme, Mme ANGOT se portera acquéreur, en 1847, de la portion de Dunes, lot n° 47, de l'adjudication des terrains LE SENS, lot qu'elle revendra, en 1851, pour acheter par la suite, en 1865, le terrain de la villa Henriette, qu'elle fera construire un an plus tard.


      Différents propriétaires se succéderont :
            - en 1855 TESNIERES Victor Théophile, à Caen.
            - en 1888 CHARTON Edouard, membre de l' Institut, à Versailles.
            - en 1890 LAFFITTE Paul, à Paris.
            - en 1920 DUVAL Pierre, docteur en médecine, à Paris.

      Le terrain originel avait une superficie de 8,45 ares; en 1862, M. TESNIERES le portera à 14,72 ares et, en 1910, M. LAFFITE à 60,54 ares.

      M. LAFFITTE, en 1890, agrandira la maison d'un bâtiment contigu, à l' Est, de style normand.

      Le 29-01-1923 : vente par M. Paul François TESNIERES à M. DUVAL d' un terrain de 24,30 ares : le tout formant un magnifique ensemble.

      M. DUVAL construira, en 1928, un pavillon.
Famille Duval
Le pavillon
Dépendance

      le 21-03-1935 : vente par Mme Rose Charlotte ETIENNE veuve de M. Lucien Claude ROZET à Mrs Charles Claude, avocat à Paris et Paul Marie DUVAL, étudiant.
La propriété de Mme Rozet issue de la propriété de Mme Galpin, elle-même issue de Mme Marcotte, sa tante (voir villa Marcotte-La mairie).
            un terrain de 5350 m², situé sur Lion et Hermanville, de forme irrégulière,
            du côté Est dans sa longueur de la rue du Moulin à la rue Marcotte et sur une largeur de 7 m, la bande de terrain sera affectée à un passage.
            Servitude : le terrain vendu fait partie d' un plus grand terrain divisé en lots à vendre : les acheteurs devront laisser la bande de 7 m non constructible pour l' accès aux terrains mis en vente.
            ce passage prendra plus tard le nom de rue Mme Pierre Duval.



      Divers ventes sur la rue Madame Pierre Duval

le 21-03-1935 : ventes par Mme veuve Rozet

      à Mrs Duval : lettre A et A' : 5350 m²

      à M. Armand HAAS : lettres C, D, E : 3169 m²

      à M. Paul HAAS : lettre F : 2416 m²

      à M. Amédée PICARD : lettre B : 1666 m²

le 29-07-1926 : vente par M. Armand HAAS à M. Georges Edouard Joseph BOUMARD : terrain de 1848 m².

le 25-09-1927 : vente par M. Armand HAAS à M. Alfred Pierre DUVAL : terrain de 363,90 m².

le 14-05-1928 : vente par M. Armand HAAS à M. Alfred Pierre DUVAL : terrain de 395,69 m².

le 24-08-1926 : vente par M. Armand Haas à M. Paul HAAS
le 16-02-1930 : vente par M. Paul HAAS à M. Alfred Pierre DUVAL : maison et terrain de 319,20 m².


le 03-08-1939 : cahier des charges du lotissement de la rue Madame Pierre DUVAL
lotissement Duval







Villa Bella Vista


La Tamise


Villa Berjot

Copyright 2004-2020 © Xavier LORIN      Tous droits réservés    contact Webmaster